Quelles villes ont les meilleures rentabilités locatives ?

Depuis plusieurs années, le secteur de l’immobilier notamment celui de la location devient de plus en plus rentable. L’immobilier locatif est un excellent moyen pour améliorer ses rentrées d’argent et pour préparer sa retraite. Cependant, les rentabilités locatives ne sont pas les mêmes dans toutes les villes. Certaines villes le sont plus que d’autres. Voici une sélection des villes qui ont les meilleures rentabilités locatives.

Limoges

Avec 5,1 % de rentabilité nette, Limoges est à la tête du classement des villes avec une rentabilité intéressante. Le taux de rentabilité résulte de l’exonération des frais d’entretien du logement et de la fiscalité. La rentabilité locative de la ville de Limoges s’explique par le coût relativement bas de l’acquisition du m2, le rendant ainsi plus abordable aux investisseurs. Également, l’augmentation du prix de l’immobilier à plus de 7,3 % sur douze mois et par conséquent du loyer participe à cette rentabilité. L’hypercentre, le technopôle et la gare sont les zones à viser dans cette ville.

immeubles rentabilite
immeubles rentabilite

Perpignan

En termes de rentabilité locative, Perpignan s’en sort plutôt bien. Perpignan suit de très près Limoges avec 5,1 % de taux de rentabilité nette. Le marché de l’immobilier locatif de cette ville est marqué par l’augmentation progressive de plusieurs éléments à savoir : le coût de l’immobilier qui demeure malgré tout abordable, les loyers et la tension locative. Les quartiers à privilégier pour l’investissement sont : le centre-ville, Moulin à Vent et Clos Banet.

Saint-Étienne

L’achat d’un 50 m² dans la cité de Saint-Étienne révèle une rentabilité nette de 4,9 %. Cela justifie donc l’engouement des investisseurs lyonnais pour l’immobilier locatif à Saint-Étienne. En effet, à Lyon, le prix du m² est de plus en plus élevé malgré la forte demande locative. De plus, il croît plus vite que les loyers. En revanche, dans la ville de Saint-Étienne, une acquisition immobilière devient rentable dans un court délai de deux ans. Le Crêt-de-Roc, le cours Fauriel et l’hypercentre sont des zones à cibler.

Amiens

Avec une rentabilité nette de 4,8 %, Amiens prend la quatrième place du classement. Cette ville est très active en raison de son positionnement géographique. Elle dispose d’un cadre de vie agréable qui la rend très accessible et attractive. Doté d’un plan local pour l’aménagement de la ville, le coût de l’immobilier dépend de la catégorie du bien et du quartier dans lequel il se trouve. Amiens est une ville dont la jeunesse est majoritairement composée d’étudiants. De ce fait, investir dans l’immobilier locatif serait véritablement rentable sur le long terme. Les quartiers à cibler sont : le centre-ville, Henriville, Saint-Honoré.

Nîmes

L’achat d’un 50 m² à Nîmes, garantit une rentabilité locative nette de 4,7 %. Cette rentabilité nette est obtenue après la déduction de la fiscalité et des frais d’entretien. Les prix de l’immobilier sont accessibles et attractifs. Ils varient constamment en fonction des villes avoisinantes comme Marseille, Montpellier ou Aix. En raison de sa situation géographique, la ville est très animée et bénéficie d’un marché dynamique et d’une forte demande locative. Il est recommandé d’investir dans des quartiers tels que l’Écusson, Tour Magne quai de la Fontaine, Hoche, Carèmeau, etc.

Le Havre

Avec une rentabilité nette de 4,6 %, Le Havre se distingue par la hausse de la tension locative, l’accessibilité et l’augmentation des prix de son immobilier. Cette ville bénéficie également des avantages liés à sa position géographique. En effet, situé près de Paris, Le Havre offre une qualité de vie très attractive au bord de la mer et une accessibilité aux transports en commun. Cela fait de lui la ville préférée des étudiants. Les secteurs à privilégier sont : le front de mer, l’hypercentre et les alentours de la gare et de l’université.